Son histoire

Dans les années 2000 des éleveurs du Nord pas de Calais décident de créer une race régionale. Cette idée très intéressante, mais à quel point difficile, allait amener sans le savoir le Gris de l'Artois.... .
En effet lors de la première présentation des sujets, issus de ce rassemblement d'éleveurs, cette commission ne donne pas suite au projet.
Alors que tout le monde arrête le projet, un éleveur,Mr Bernard Dedours, ayant gardé des femelles et croisé celles ci avec un male Bleu de Bévéren, obtint des sujets couleur gris lièvre et des sujets agouti.
Laurent Attagniant en visite chez cet ami s’intéresse aux sujets gris lièvres. Mr Dedours ne s’intéressant à ces sujets que pour la viande, lui cède une femelle et un male gris lièvre. Laurent Attagniant avait déjà son idée derrière la tête. Il croise ces deux sujets ensemble et il en ressort près de 50% au coloris recherché. Il possédait également des sujets panachés avec le type originel recherché. Il croisât à son tour des femelles avec un male d’une souche fermière du même coloris et obtint, de ce croisement, des sujets de tous coloris dont certains proches du gris lièvre : c’est le début de la sélection et de la création de la souche.
En 2006, Laurent Attagniant se rapproche de son collègue, Juge cunicole, Bernard Dupas afin de l’intéresser à cette future race pour pouvoir travailler ensemble sur le projet.
En 2007, les résultats sont de plus en plus avancés et donnent des ambitions à ces deux compères. En janvier 2008 lors de l’exposition de Wittenheim (68), Laurent Attagniant fait expertiser ses lapins par Mrs Rummelin et Feit présents lors de l’exposition et membres de la commission des standards. Mr Rummelin propose de présenter officiellement la race auprès de la commissions des standards, qui elle, prendra la décision ou non de donner suite à la procédure d’homologation.
En 2008, Laurent Attagniant dépose donc une demande d’homologation de la race qui s’appellera, vous l’avez compris, le Gris de l’Artois.
Le premier rendez-vous important sera la présentation de sujets lors de la nationale FFC de 2009 à Metz. Un avis favorable est donné lors de cette présentation : la deuxième année de processus d’homologation pouvait commencer. Lors de l’exposition de Limoges en Octobre 2010, 27 sujets de trois éleveurs différents : Mr Attagniant, Mr Ciszak et Mr Dupas, sont présentés. La commission des standards décide de grossir la race et d’obtenir des sujets pesant 4.250 à 5.250 Kg dans l’idéal mais aussi de sélectionner les sujets ne possédant pas de sous couleur bleue au ventre.
La 3ème et dernière année de la phase d’homologation se déroulera en 2011 à St Amand Montrond dans le Cher lors de la nationale FFC où 20 sujets seront présentés par les trois mêmes éleveurs. Lors de cette présentation les trois éleveurs espèrent fortement un avis favorable qui permettrait d’officialiser cette nouvelle race régionale.
Lors de la réunion du 16 décembre 2011, la commissions des standards décide de reconnaître la race et un standard est établi, celui-ci sera revu par les membres de la commission et les créateurs. Le standard sera rendu et la race reconnue officiellement au 1erjanvier 2012.

 

Le Lapin Gris de L’Artois est né au cœur de l’Artois
Entre Collines et terrils !
Il se dresse fier comme nos Beffrois …


Réalisé par Mr CISZAK et Mr ATTAGNIANT Décembre 2011.

 

l-president.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×